B1[1]

Notre ami Jacques Brachet sur Evasion Mag

 

Compte-rendu d’un week-end provençal : 4 et 5 juin 2016

Elle est loin la petite Française née en Provence qui vint à 16 ans conquérir la gloire à Paris en vivant de sa passion : la chanson.
50 ans après, notre Michèle Torr vit toujours en Provence, vit toujours de sa passion et c’est toujours un grand plaisir que de la retrouver pour fêter cette année ses 50 ans de chansons, nos 50 ans d’amitié et son anniversaire qu’elle fête chaque année avec ses fans qui viennent parfois de très loin pour être à ses côté en ce jour de bonheur, de plaisir et de joie.

Depuis quelques années d’ailleurs, c’est un week-end complet que nous vivons avec elle. On le sait aujourd’hui, son fils Romain est atteint de sclérose en plaques et bien sûr, pour l’un comme l’autre, ce sont des moments douloureux de la vie d’autant que Romain est encore jeune et que Michèle a toujours été une maman attentionnée, toujours très près de ses enfants.Car Michèle n’a toujours eu que trois passions dans sa vie : la Provence, la chanson, sa famille. Vivant aujourd’hui à Aix-en-Provence, ce n’est pas loin de Pertuis où elle a vu le jour et où elle a décidé d’organiser chaque année un concert particulier, avec l’aide du maire de cette commune Roger Pellenc qui lui offre à chaque fois l’enclos de la vieille charité pour se produire avec ses amis.

Il faut savoir qu’avec Romain, elle a créé l’association SEP en pays d’Aix afin d’aider à la recherche de cette maladie. Ils se sont rapprochés du professeur Pelletier, qui exerce à la Timone et qui suit Romain et organisent donc ce concert dont tous les bénéfices vont à la recherche de cette maladie qui atteint jeunes et moins jeunes.

Michèle y donne beaucoup de son temps et ses amis viennent, en toute amitié et bénévolement, animer cette soirée à ses côtés. Ainsi sont déjà venus Michel Leeb, Hervé Vilard, Dave, Danyel Gérard, Claude Barzotti, François Valéry, tous ses amis retrouvés sur les tournées « Age Tendre ». Guy Mattéoni, son chef d’orchestre, est souvent là et sa fille Stella est toujours fidèle au poste, se mêlant aux chanteurs. Cette année encore, elle était présente associée à Bernard Sauvat et Herbert Léonard avec qui Michèle a partagé une grande tournée au Québec.

Si les répétitions se sont faites sous un « cagnard » de plomb et en toute décontraction, peu à peu le ciel s’assombrit et resta longtemps incertain. Ce n’est que pendant les dernières notes de Stella Mattéoni que la pluie commença à tomber. Stoïque, notre jeune et belle chanteuse termina sa chanson pendant que les parapluies s’ouvraient et puis ce fut l’incertitude.
Evidemment le concert s’arrêta mais la chance était avec Michèle puisqu’au bout d’une demi-heure, l’orage était passé. Le temps d’essuyer les chaises, de voir revenir les spectateurs qui étaient allés se mettre à l’abri – car pas un ne s’en alla – Bernard Sauvat, Herbert Léonard et enfin Michèle, dans un somptueux smoking de soie mauve, rose et noir, purent chanter… et pas sous la pluie !

A noter que le Crédit Mutuel a offert à l’association un chèque de 2.000€ et qu’un ami toulonnais de Romain, Jean-Luc Maurel, qui a également la sclérose en plaque, a offert un tableau qui sera mis aux enchères sur le site de l’association.La soirée fut donc belle, se prolongea par les dédicaces des artistes et chacun alla se coucher car le lendemain, on se retrouvait à la salle des fêtes pour le fameux anniversaire où le repas nous attendait, suivi de la traditionnelle remise des cadeaux et du gâteau que coupa Michèle.

Michèle qui, une fois de plus, fut terriblement gâtée par ses fans et ses amis et qui retrouvait oncle et tantes avec toujours la même joie et la même émotion.

Seul petit bémol : un orchestre venu des années 60 aux guitares électriques un peu fortes et surtout au chanteur qui chanta particulièrement faux… ce qui fit grimacer quelques oreilles sensibles !Mais bon, tout se passa comme à l’accoutumée, dans une ambiance familiale et chaleureuse et Michèle fit le traditionnel tour des tables, disant un mot gentil à chacun, demandant des nouvelles de la famille aux fans de la première heure qu’elle connaît et retrouve tout au long de ses concerts, tout au long de ces décennies, dédicaçant, se laissant prendre en photo, dédicaçant pour le plaisir de tous.

On se leva de table… à 18 heures, sans avoir vu le temps passer et en se disant tous à l’année prochaine car personne ne raterait ce rendez-vous annuel.

N’oublions pas de remercier Nanou Gros qui est l’âme de cette association des Amis de Michèle Torr, qui, contre vents et marées et malgré quelquefois beaucoup de problèmes, arrive à réunir tant de monde et à créer une atmosphère aussi chaleureuse.
Encore un joyeux anniversaire, Michèle !

Jacques Brachet

Photo de Michèle Torr - 50 ans d'amour.

Comments are closed.